Véhicules utilitaires sur la voie de la croissance

Le marché des véhicules utilitaires peut se retourner sur un semestre brillant. Pendant les premiers six mois de l’année en cours, 23 391 véhicules de transport de personnes et de marchandises ont été immatriculés, ce qui correspond à une hausse de 2040 mises en circulation ou de 9,6 % par rapport à l’année précédente.

Texte: transport-CH / auto-schweiz / Photo: Christian Pfammatter

Le groupe d’experts de la Confédération vient de corriger légèrement à la hausse ses prévisions conjoncturelles pour 2019, tablant désormais non plus sur une croissance de 1,1, mais de 1,2 points de pourcentage. La progression du marché des véhicules utilitaires a été huit fois plus haute au cours des six mois derniers. Le plus grand segment, les véhicules de transport de marchandises légers d’un poids total de jusqu’à 3,5 tonnes a atteint 17 052 unités au premier semestre, ce qui revient à une augmentation de 1127 immatriculations ou de 7,1 %. Le segment comprend principalement les voitures de livraison et les tracteurs à sellette légers, indispensables dans la vie quotidienne de nombreuses petites et grandes entreprises.

Les véhicules lourds de transport de marchandises affichent également une progression après le premier semestre. Par rapport au premier semestre 2018, les 2636 immatriculations correspondent à une hausse de 251 unités ou de 10,5 % des mises en circulation de camions et d’autres véhicules d’un poids total de plus de 3,5 tonnes. La croissance est d’autant plus remarquable que le premier trimestre avait encore été marqué par un recul. Toutefois, dans ce marché relativement petit, des livraisons individuelles de commandes importantes de véhicules neufs peuvent avoir un impact sensible sur la situation générale.

«Le développement du marché des véhicules utilitaires est très réjouissant cette année et dépasse en partie même nos attentes», résume Christoph Wolnik, porte-parole d’auto-suisse, partenaire de patronage de transport-CH. «Entre autres en nous basant sur les prévisions conjoncturelles modérées, nous avions tablé sur une demande constante avant le début de l’année. La poussée actuelle témoigne d’une situation économique solide ainsi que d’une grande attractivité des nouveaux produits vendus par nos membres», poursuit Christoph Wolnik.

Les chiffres en détail répertoriés par segments et par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.