Opération pilote avec minibus autonome à Berne

Le premier minibus autonome circule également dans la ville de Berne : le véhicule est actuellement à l'essai sur le tapis.

Texte : transport-CH / Photo : mise à disposition

La Confédération veut évidemment faire progresser les véhicules autonomes : Le Département fédéral de l'environnement, des transports et de l'énergie (DETEC) a autorisé le véhicule autonome à circuler sur la ligne dans la « Matte » à Berne entre le Bärenpark et la station du funiculaire « Marzilibahn » jusqu'au 1er juillet 2021. Le minibus a déjà effectué avec succès ses premiers essais routiers conformément à BERNMOBIL.

« Ce test pourra donner des indications sur l'utilisation de cette technologie dans les transports publics, mais il ne constituera pas encore une base suffisante pour prendre une décision quant à son utilisation régulière », a déclaré la conseillère municipale Ursula Wyss, en tempérant les attentes. Cependant, en même temps,  elle a également fait allusion au potentiel de cette technologie pour changer fondamentalement le trafic à l'avenir. René Schmied, directeur de BERNMOBIL, a souligné : « La ligne est une opération expérimentale qui sert avant tout à acquérir de l'expérience dans l'utilisation de cette technologie ».

L'objectif principal de l'opération pilote est donc d'acquérir de l'expérience et de déterminer l'impact de cette technologie sur l'organisation, le personnel et tous les processus opérationnels. La communication automatisée avec le centre de contrôle est particulièrement importante.

BERNMOBIL réalise cette opération pilote de deux ans en collaboration avec les partenaires du projet Migros Aare, la ville de Berne et ewb.

Un investissement dans l'avenir

L'automatisation de la conduite entraînera à l'avenir des changements dans les transports publics et les entreprises de transport. Il est donc important de connaître ces technologies à un stade précoce et leurs effets sur l'entreprise.