Mobilité hydrogéne : Faurecia + Michelin = Symbio

En mars, Michelin et Faurecia annonçaient leur intention de former une co-entreprise regroupant l’ensemble des activités de Symbio, filiale de Michelin, et de Faurecia, liées à la pile à combustible. Le process de constitution de l’entreprise a abouti à la création de la Joint-Venture Symbio. Ils ambitionnent « de créer un leader mondial de la mobilité hydrogène ».

Texte : transport-CH / Photo : mise à disposition

Selon Michelin et Faurecia, le secteur du transport est au cœur de 3 défis majeurs : « améliorer la qualité de l’air, réduire les émissions de CO2 et favoriser la transition énergétique. » Aujourd’hui, la mobilité hydrogène est la solution indispensable pour relever ces trois défis de façon simultanée. Faurecia et Michelin sont convaincus que « la technologie Hydrogène jouera un rôle clé pour développer massivement les véhicules électriques et atteindre, demain, une mobilité zéro émission ». Selon les deux entreprises, la pile à hydrogène est plus particulièrement adaptée aux usages intensifs et à ceux qui ont besoin d’une grande autonomie. Elle est de ce fait parfaitement complémentaire à la technologie batterie.

C'est pourquoi les deux entreprises veulent maintenant aller de l'avant. Ils ont annoncé la formation d'une coentreprise au printemps. Le process de constitution de l’entreprise a abouti ces derniers jours à la création de la Joint-Venture Symbio.

Symbio, créé en 2010 et filiale de Michelin depuis février 2019 est un équipementier de la mobilité Zéro-émission : « Grâce aux systèmes hydrogène Symbio, les véhicules électriques gagnent à la fois en autonomie (elle est au moins doublée par rapport à celle d’un véhicule à batterie seule) et en temps de « plein » », souligne Michelin. « Nous avons, avec les équipes de développement de Michelin, décidé d’accélérer. Le marché était là. Il était temps de créer une co-entreprise avec un partenaire. »

Et pourquoi avoir choisi Faurecia ? « Symbio et Michelin estiment alors que Faurecia, par son expertise et son accès au domaine de la chaîne de traction chez les constructeurs, constitue le meilleur choix – celui qui permettrait à la co-entreprise de disposer de toutes les compétences et de l’expertise pour le développement des différents sous-systèmes : pile, gestion énergétique et thermique, convertisseur de courant et électronique de puissance » a déclaré Fabio Ferrari, Président de SYMBIO -  a Faurecia Michelin Hydrogen Company.

Et Patrick Koller, Directeur général de Faurecia, est également convaincu que c'est la bonne décision : « La création officielle de notre joint-venture avec Michelin est une nouvelle étape importante dans la stratégie de Faurecia pour devenir un leader mondial des systèmes hydrogène. La complémentarité de notre expertise et de nos modèles d'affaires, combinés dans un écosystème innovant, est un atout majeur pour répondre à la demande croissante de nos clients et consommateurs pour des technologies zéro émission abordables et rapidement commercialisables ».