En route vers le deuxième tournant

Analyse des tendances de McKinsey & Company sur la base de l'historique de développement (Partie 3)

 

L'augmentation des coûts de la mobilité est à l'origine de nouvelles innovations technologiques. En fin de compte, cela profite à la mobilité et au transport. C'est la conclusion à laquelle est parvenue la société de conseil McKinsey dans une étude sur le développement de la mobilité. Les industries du logiciel, de l'informatique et des matériaux révolutionneront la mobilité et marqueront un « deuxième tournant » dans le développement. Les véhicules deviendront des centres de données productifs et feront partie intégrante d'un réseau de mobilité complet.

 

Texte: transport-CH / photo: mise à disposition

En raison des progrès considérables réalisés dans le traitement des données, de la génération de nouvelles données par les capteurs et les caméras et du stockage pratiquement gratuit des données, il est fort probable que de nouvelles innovations sans précédent seront mises sur le marché vers 2030.

La technologie Blockchain est un exemple exceptionnel avec une variété d'applications possibles qui changeront le système de mobilité. Par exemple, la facturation des taxis robotisés, la tarification de l'utilisation des routes et du stationnement, et l'enregistrement du propriétaire, de l'entretien et de l'utilisation du véhicule.

Les forces du marché de l'innovation

Les gouvernements et les autorités exigeront des progrès technologiques dans la réduction des émissions de CO2 et une plus grande sécurité dans les transports. Les constructeurs américains sont déjà tenus d'équiper leurs voitures de caméras de rétrovision, et les régulateurs créeront d'autres incitations ou réglementations pour les systèmes d'assistance à la conduite. Même en l'absence d'exigences de la part des autorités, les constructeurs automobiles continueront, dans leur propre intérêt, à faire avancer les innovations orientées vers le marché. Les recherches de McKinsey ont montré que 2 clients sur 5 sont déjà prêts à changer de marque s'ils trouvent de meilleurs outils et fonctionnalités.

L'évolution de l'emploi dans l'industrie automobile

Les quatre mégatendances que sont l'autonomie, la connectivité (connectivité et intégration), l'électrification et le covoiturage changeront non seulement la mobilité elle-même, mais aussi le marché du travail. Il semble que l'autonomie et la connectivité créeront des emplois, l'électrification et l'automatisation accrue de la production automobile entraîneront des pertes d'emplois. On s'attend à ce que la demande d'ingénieurs mécaniciens diminue de 15%, tandis qu'environ 15% de plus de spécialistes en logiciels, en électricité et en électronique seront recherchés. L'industrie automobile va se transformer en une « industrie de la mobilité » à forte intensité logicielle. Les emplois dans la production de véhicules diminueront, mais la demande augmentera dans les domaines voisins qui favorisent ou facilitent la mobilité future : stations de charge, batteries, extension du réseau, téléphonie mobile 5G, tours de contrôle, production d'électricité et de combustibles renouvelables, nouveaux matériaux, etc. Tout comme le téléphone est passé d'un appareil relativement maladroit avec des « combinés banane » à un petit smartphone plat aujourd'hui, l'automobile évoluera d'une machine de transport mécanique à un supercalculateur intelligent, connecté et intégré sur roues, de même que les exigences des travailleurs de « l'industrie de la mobilité ».

 

Note : À bien des égards, l'histoire de l'automobile et du véhicule utilitaire, respectivement, et l'histoire du XXe siècle étaient une seule et même histoire. C'est l'histoire du progrès, avec tous les compromis qu'il a permis de faire face aux évolutions indésirables : des coûts de transport réduits, un confort accru et une expérience du consommateur nettement meilleure, ainsi que des risques pour la sécurité humaine et des effets néfastes sur notre environnement commun. Le développement émergent suit le même chemin. Le cabinet de conseil McKinsey & Company a donc jeté un regard complet sur l'histoire de la mobilité et ose faire des prévisions pour l'avenir. Nous résumons l'étude ici pour vous dans 4 articles. https://www.mckinsey.com/industries/automotive-and-assembly/our-insights/mobilitys-second-great-inflection-point