Liebherr présente un camion malaxeur à entrainement électrique

Liebherr lance la série de malaxeurs sur camion ETM avec entrainement entièrement électrique du tambour. Cela permet notamment de tenir compte des exigences croissantes en matière de réduction des émissions.

Texte : transport-CH / Photo : mise à disposition

Le développement se poursuit depuis longtemps : dans les agglomérations en particulier, les exigences en matière d'émissions polluantes sont de plus en plus élevées dans les projets de construction. Il n'est pas rare que des projets de construction soient attribués sur la base de critères relatifs aux machines utilisées et au parc de véhicules, en raison de la soumission d'offres, qui accordent aujourd'hui une importance toujours plus grande aux facteurs « environnement » et « émissions polluantes ».

Liebherr a réagi à cette évolution en lançant la nouvelle série de malaxeurs sur camion ETM à entrainement entièrement électrique. Selon l'entreprise, c'est « la réponse de Liebherr aux demandes croissantes de réduction des émissions dans les agglomérations » L'ETM 905 avec tambour de 9 m³ à entrainement électrique sera présenté au monde du transport.

Réussite des tests effectués

La nouvelle série ETM a déjà été largement testée dans des conditions difficiles. L’entrainement électrique du tambour s'est avéré convaincant, même avec une consistance de béton très rigide comme F1 ou F2. En fonctionnement hivernal difficile, le système a pu prouver à tout moment sa pleine performance grâce à une gestion thermique optimale des batteries.

Particulièrement important : Selon Liebherr, les réserves de capacité de la batterie sont importantes et, selon le fabricant, « suffisantes pour toute la journée de travail en fonctionnement normal ». La batterie est rechargée pendant le trajet par un générateur compact et efficace. En alternative, la batterie peut être chargée à l'extérieur jusqu'à 22 kW via un connecteur Type 2 disponible dans le commerce, par exemple lors du chargement dans une centrale à béton. Le chargement complet a généralement lieu à la fin d'un quart de travail.

Avec une tension de système de 650 Volt DC, ce concept d'énergie est évolutif et adapté aux futurs chariots électriques. Les dimensions des tambours et la répartition de la charge par essieu sont presque identiques à celles des camions malaxeurs Liebherr conventionnels, c'est pourquoi la stabilité de conduite est exactement la même.