Le marché des utilitaires profite de la bonne conjoncture

Le marché des véhicules utilitaires progresse: au cours de l’année 2018 41 639 véhicules utilitaires neufs – selon les statistiques de auto-suisse, partenaire de patronage transport-CH –ont été immatriculés en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein. La demande de voitures de livraison, de poids lourds et de véhicules de transport de personnes se situait donc à nouveau 0,1 % ou 314 unités au-dessus de l’année record qu’était 2017.

Les voitures de livraison et les tracteurs à sellette légers d’un poids total de jusqu’à 3,5 tonnes ont connu une forte demande, battant le record de l’année précédente de 1,7 % pour passer à 32 231 immatriculations. Cette demande élevée reflète la bonne conjoncture de l’année dernière et le besoin de l’économie de véhicules de transport correspondant. Les entreprises artisanales, d’autres PME et les sociétés de la branche CEC (courrier, express, colis) en particulier optent davantage pour des véhicules de ce segment.

Pour ce qui est du marché des poids lourds caractérisé par de fortes fluctuations, le chiffre atteint de 4389 véhicules neufs est tout à fait respectable, même si le niveau record de 2017 – la meilleure année de la décennie – a été manqué de 4,3 % ou de 197 immatriculations. Il en va de même pour les véhicules de transport de personnes. Cela correspond à un repli plus ou moins négligeable de 37 unités ou de 0,7 % par rapport à l’année précédente.

Les perspectives pour 2019 sont stables selon le point de vue d’auto-suisse, dit le porte-parole, Christoph Wolnik: «Le scénario le plus probable est celui d’un niveau élevé constant du marché des véhicules utilitaires. Même si les prévisions de croissance modérées de 1,5 % pour 2019 établies par les experts du SECO devaient se confirmer, rien n’indique actuellement un recul du marché. Evidemment, il peut y avoir des déplacements de la demande au sein des différents segments.»

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.