Jean-Daniel Goetschi – Le faiseur

« Par des professionnels pour des professionnels » - telle est la devise sous laquelle les responsables de transport-CH organisent pour la dixième fois le Salon suisse du véhicule utilitaire du 14.11. au 17.11.2019. Portrait des personnes à l'origine du salon de référence du secteur suisse des véhicules utilitaires : Jean-Daniel Goetschi qui est opérationnellement responsable de l’organisation de transport-CH et CEO d'Expotrans SA.

Texte/ : transport-CH / Photo : Christian Pfammatter

Jean-Daniel Goetschi a toujours eu une relation étroite avec les voitures, les véhicules utilitaires et la mobilité. Son père était moniteur d'auto-école pour voitures de tourisme et camions (Cat. B et C). Dans l'armée, il a servi comme chauffeur et finalement comme officier auto. Pendant ses études, il a fait des transports de lait ou travaillé comme mécanicien. « Les camions m'ont effectivement accompagné toute ma vie », dit-il rétrospectivement. Ce n'est donc pas un hasard si son chemin l'a conduit à transport-CH.

Membre du comité d'organisation depuis 2006

Les premiers contacts avec les organisateurs du salon du véhicule utilitaire de Fribourg ont eu lieu en 2006. Le scepticisme initial à l'égard d'un engagement dans un événement régional a cédé la place à l'enthousiasme lorsque le président du CO, Dominique Kolly, l'a attiré hors de sa réserve dans le but de développer un salon d'importance nationale à partir de l’exposition fribourgeoise. En tant que directeur, il s'est attelé à la construction d'une organisation de salon performante à partir d’une association régionale. Il s'agissait en particulier de faire fructifier les vastes compétences spécialisées et spécifiques du CO par le biais de la communication et du marketing et de le porter à la connaissance des milieux industriels au sens large :

« Un salon par des professionnel pour des professionnels » - même à l'ère de la numérisation. Toutefois, cet objectif comprenait également le défi de rendre les coûts d’exposition abordables pour les PME de toutes tailles quels que soient les plans d'expansion. C'était la seule façon de répondre à la prétention de représenter la branche des véhicules utilitaires dans toute son ampleur, du produit jusqu'à l’aftermarket.

Une large reconnaissance

Bien que le salon n'ait lieu que tous les deux ans en novembre, la tension pour Goetschi monte en janvier car la date limite d'inscription est le 31 janvier. Alors c’est seulement là qu’il peut être sûr que le prochain salon sera de nouveau un succès. En tant que directeur, il consacre en moyenne environ 50 pour cent de son temps de travail à transport-CH, mais à partir de l'été, son engagement peut passer temporairement à 150 pour cent. Il est très fier de la reconnaissance générale acquise au fil des ans par les politiques, le public et les médias, ce qui ne se reflète pas seulement dans le nombre sans cesse croissant de visiteurs et d'exposants. Même des membres du gouvernement fédéral ont honoré le salon par leur visite.

Importante coopération avec les associations de la branche

L'un des éléments clés du succès du salon est l'excellente collaboration avec les associations professionnelles qui se sont regroupées sous un toit commun au sein de transport CH, un toit commun qu'elles ont concrétisé de manière permanente avec la construction de « mobilcity » à Berne. C’est ensemble que les associations sont suffisamment fortes pour se maintenir dans un environnement généralement critique.

Également indispensable à l'ère du numérique

Goetschi pense que le salon va continuer à se développer - malgré la disparition des foires traditionnelles. L'objectif est d'exploiter le potentiel des quelque 120 000 conducteurs professionnels et des dizaines de milliers de personnes travaillant dans le secteur des services (mécaniciens, dispatchers, fournisseurs, etc.), notamment en créant un monde d'expériences attrayantes avec des essais routiers, des événements spécialisés, etc. Toucher pour de vrai plus tôt qu'un contact virtuel.

Les décideurs sont déjà largement présents à Berne. En particulier, ils apprécient l'occasion de faire du commerce, d'échanger et, last but not least, de s’adonner à la convivialité. Le déménagement de Fribourg à BERNEXPO a souligné et consolidé la revendication nationale.

Des problèmes de motivation ne surgissent-ils pas après 13 ans ? Jean-Daniel Goetschi répond avec des yeux brillants, en anticipation de l'édition anniversaire : « Jamais au grand jamais. Je suis et je reste un accro de la technologie. Je veux suivre de près l'évolution de la branche et j'espère y apporter ma contribution - et où cet avenir est-il plus visible et plus diversifié qu’à transport-CH ? »

 

Sur la personne :

 Né en 1963, marié

Officier automobiliste

Loisirs : cyclotourisme dans des régions inconnues, yoga, expérimenter de nouvelles applications informatiques, chanter.

 Formation :

- Formateur d'adultes

- Business Management FAMi

- Technicien en marketing CEFCO

- Employé de commerce

- Construction de machines ETS Fribourg

- Polymécanicien

 Parcours professionnel :

  • Depuis 2003 formateur, coach et conseil d’entreprise avec accent sur le leadership, la vente, le service après-vente, le marketing et la motivation.
  • Directeur du Salon suisse du véhicule utilitaire transport-CH depuis 2006
  • Directeur de mobility-forum.org
  • Chargé de cours, expert UPSA
  • Diverses activités dans l'importation automobile, dans l'industrie de l'éclairage et dans la construction d’engins de voirie