Electromobilité pour les poids lourds

L'électrification du secteur des véhicules utilitaires progresse – pour l'instant encore à un rythme tranquille pour les véhicules utilitaires lourds. Mais de plus en plus de camions électriques sont également utilisés en Suisse.

Texte : transport-CH / Photo : Hugelshofer Logistik SA

Lorsque le spécialiste suisse de la conversion E-Force One a présenté son véhicule utilitaire de 18 tonnes avec Iveco (Schweiz) AG il y a deux ans, la première était considérée comme une petite sensation lors du salon transport-CH 2017. Des essais sur le terrain extérieur de BERNEXPO ont également permis aux visiteurs du salon intéressés de constater par eux-mêmes l'aptitude pratique des véhicules Iveco transformés.

Premier véhicule 40 tonnes entièrement électrique

Depuis lors, E-Force One et Iveco (Suisse) SA ne sont plus les seuls sur le marché suisse des camions électriques, plusieurs fabricants proposant des camions électriques d'un poids total de 26 tonnes.

Le groupe Hugelshofer à Frauenfeld a présenté le premier camion semi-remorque entièrement électrique de Suisse d'un poids total de 40 tonnes. Sur la base d'un MAN TGX 18.360 4x2 LLS avec cabine XLX, Emoss B.V. a transformé le véhicule avec un entraînement électrique. Avec un poids total autorisé de 44 tonnes et des variantes de puissance disponibles de 250 à 350 kilowatts, il est possible, selon la topographie, de parcourir 150 à 200 kilomètres sans charge intermédiaire, selon le groupe Hugelshofer.

Selon Martin Lörtscher, Directeur général du groupe Hugelshofer, l'E-Truck est surtout utilisé la nuit pour la livraison de colis : « L'un des grands avantages du nouveau camion articulé est qu'il est presque silencieux, contrairement aux camions traditionnels ».

Ce « confort » n'est pas entièrement bon marché : « Vous pouvez acheter une maison avec l'argent que nous avons investi », dit Lörtscher. « Le camion électrique est environ quatre fois plus cher qu'un camion conventionnel ».

Daimler lance l'offensive américaine « Freightliner »

Ce ne sera probablement qu'une question de temps avant que d'autres constructeurs de véhicules utilitaires ne sautent également sur la « vague électrique ». Daimler Trucks a déjà annoncé le lancement d'une « offensive électrique » aux Etats-Unis : l'usine de Portland (USA) sera convertie pour la production de camions électriques de la marque « Freightliner » dès l'année prochaine. La production en série des modèles eM2 et eCascadia devrait commencer en 2021. La décision a été prise en faveur de Portland, car  l’usinese situe près de la Californie, qui est connue pour sa forte demande en véhicules électriques, dit Daimler Trucks.