Véhicules utilitaires légers : de la grosse bête à la «chaise à porteurs »

Il était une fois..., mais il n'y a pas si longtemps, les véhicules utilitaires légers étaient de purs outils. Ils devaient être robustes, fonctionnels et rentables. Il n'avait pas été jugé nécessaire d'en faire davantage. Entre-temps, les véhicules de 3,5 tonnes ont atteint la norme des voitures particulières. Et il y a de bonnes raisons à cela.

Texte: Erwin Kartnaller / Photo: mise à disposition

De manière exagérée, on pourrait dire qu’il y a quelques années à peine, le fait d’avoir un compte-tours sur le tableau de bord en plus de l'indicateur de vitesse pouvait déclencher une euphorie. D'autres instruments d'affichage, en plus de la jauge de carburant et de l'affichage de la température, étaient également considérés comme du luxe. La suspension de l'essieu arrière était souvent constituée d'un essieu rigide, même les ressorts à lames étaient souvent à la pointe de la technique.

Mise à niveau en tant que lieu de travail

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les véhicules utilitaires légers jouissent aujourd'hui, et depuis quelques années, d'un statut complètement différent et ont connu un développement considérable à tous les niveaux. Les gens sont certainement devenus plus exigeants dans l'évaluation de leur mobilité - en termes de technologie, de compatibilité environnementale, d'économie, de sécurité et de confort. En ce qui concerne les véhicules utilitaires légers, la santé et la sécurité au travail sont également devenues de plus en plus importantes. Il est tout simplement impossible de comprendre pourquoi l'éclairage du bureau, l'ergonomie d'une chaise de bureau, etc. sont correctement ancrés pour protéger les travailleurs, alors que les véhicules de transport ne sont soumis à aucune réglementation. Prenons conscience : Au 31 décembre 2018, 376’227 véhicules utilitaires légers étaient immatriculés en Suisse. Ce nombre illustre bien le degré de préoccupation.

Ouvrir la voie à un véhicule Lifestyle

C'est aussi le comportement de mobilité des masses et leurs exigences qui ont contribué à l'amélioration de la qualité des véhicules utilitaires légers. D'une part, il y a le souhait que les véhicules multifonctionnels, pouvant être utilisés pendant la semaine comme outil de travail et pendant les week-ends et vacances comme autocars familiaux et de loisirs, répondent de plus en plus aux besoins des clients. Cela permet d'économiser la deuxième voiture. Mais le véhicule utilitaire léger, en raison de ses conditions spatiales, a trouvé de plus en plus d'adeptes qui recherchaient une solution de mobilité pour leur famille et leurs activités de loisirs. Cette situation a donné une nouvelle dimension au développement des véhicules.

Préserver les gènes des voitures particulières

La tendance des véhicules utilitaires légers à assumer de plus en plus le rôle de véhicules Lifestyle et étendre ainsi leur utilisation a eu un impact durable sur le développement technique. Les camionnettes sont progressivement devenues des fleurons, équipées des gènes de la génération actuelle de voitures particulières. De nombreux composants utilisés dans les voitures pur-sang ont maintenant trouvé leur place dans la conception des véhicules utilitaires légers. Quiconque s'assoit aujourd'hui dans un véhicule de transport se croit dans une voiture de tourisme qui tient en compte l'environnement du conducteur.