Camions autonomes : Volvo s'associe à Nvidia Drive

Pour le développement de camions autonomes, le groupe Volvo s'associe à Nvidia Drive. Les véhicules seront produits dans la Silicon Valley (États-Unis) et à Göteborg (Suède). Volvo Trucks a également pu annoncer que le véhicule électrique, en réseau et autonome « Vera » (photo) a passé avec succès son premier test pratique.

Texte : transport-CH / Photo : Volvo Trucks

Volvo Trucks joint le geste à la parole lorsqu'il s'agit de développer des véhicules utilitaires autonomes : pour atteindre ses objectifs ambitieux, le groupe suédois s'est délibérément engagé dans des partenariats avec d'autres entreprises. Volvo Trucks a récemment annoncé qu'elle avait conclu un partenariat avec Nividia Drive pour développer des camions autonomes. Nvidia Drive fournira à Volvo sa plate-forme de conduite autonome pour le développement de camions autonomes.

Le deuxième constructeur mondial de camions ne cache pas le fait que le développement est aussi une course contre la montre (et la concurrence). « En combinant les puissantes solutions de bout en bout de Nvidia Drive avec la taille du deuxième plus grand constructeur mondial de camions, Nvidia et le groupe Volvo peuvent apporter plus rapidement l'efficacité du camionnage indépendant aux marchés mondiaux », précise Volvo.

L'intelligence artificielle (IA) de Nividia

Volvo utilisera la solution Nividia de la plate-forme Drive AGX Pegasus pour former, tester et déployer des véhicules à intelligence artificielle (IA). Le constructeur automobile suédois utilise cette plate-forme depuis 2017 sur la base d'un partenariat et connaît donc les avantages de la plate-forme. En fin de compte, le constructeur prévoit de concevoir des camions pour les transports publics, le transport de marchandises, la collecte et le recyclage des déchets, la construction, l'exploitation minière et forestière. Pour l'instant, le traitement à 360 degrés des capteurs, la perception, l'emplacement de la carte et la planification des itinéraires doivent être développés, testés et validés.

Seul le meilleur est assez bon

Il y a de bonnes raisons de s'engager dans des partenariats : « Si nous voulons réussir à l'avenir avec rapidité, qualité et sécurité et si nous voulons profiter des avantages de la conduite autonome, nous devons travailler avec les meilleurs. Dans ce monde inconnu, vous avez besoin d'un partenariat de confiance », déclare Martin Lundstedt, PDG de Volvo.

Les camions autonomes seront développés dans la Silicon Valley et à Göteborg.

« Vera » est déjà utilisé à Göteborg.

En septembre dernier, Volvo a présenté au public « Vera » (photo), son premier camion sans fil autonome. Depuis lors, les modèles « Vera » ont été utilisés dans un programme pilote : à Göteborg, les trajets entre un centre logistique et un port s'effectuent avec un minimum d'interaction humaine, dans le but de réduire considérablement l'impact environnemental du processus de transport. Pour ce faire, Volvo a conclu un partenariat avec le centre logistique local DFDS.

« Cela nous donne l'occasion de tester « Vera » en pratique dans un environnement idéal et de développer davantage son potentiel pour des applications comparables », a récemment cité Mikael Karlsson, vice-président des solutions autonomes chez Volvo Trucks, dans un communiqué de presse (https://www.volvotrucks.ch/fr-ch/news/press-releases/2019/jun/pressrelease-190613.html).

 

Note : Cet article est largement basé sur des informations provenant de : https://www.zdnet.com/article/volvo-chooses-nvidia-drive-to-develop-self-driving-trucks/