Aucun ralentissement dans le marché

Le marché des véhicules utilitaires a connu une forte croissance au premier trimestre 2019. Depuis le début de l’année, 10 473 véhicules de transport de personnes ou de marchandises neufs ont été immatriculés, ce qui correspond à une augmentation de 1131 unités ou de 12,1 % selon les statistiques d’auto-suisse. Après un trimestre, le niveau du marché est même supérieur à celui de l’année record 2017.

Sur le marché des véhicules utilitaires, le phénomène d’un ralentissement de la croissance ne se fait pas (encore) ressentir. Indicateur conjoncturel important, les immatriculations de nouvelles voitures de livraison ont fortement augmenté au cours du premier trimestre. Au total, les nouvelles mises en circulation de véhicules utilitaires légers avec un poids total de jusqu’à 3,5 tonnes s’élève à 8088 unités. Cela revient à une hausse de 795 immatriculations ou de 10,9 % par rapport à l’année précédente. Même en comparaison au premier trimestre de l’an 2017, meilleure année de la décennie pour les véhicules utilitaires, le résultat est supérieur de 263 unités ou de 3,4 %.

Seul le marché très élastique des poids lourds affiche un léger recul. Toutefois, avec 1093 véhicules utilitaires lourds d’un poids total de plus de 3,5 tonnes au premier trimestre, il ne manque que 27 unités ou 2,4 % par rapport à l’année précédente. En comparaison de la superbe année 2017 aussi, les camions – soumis à des cycles de commande très particuliers – ne sont inférieurs que de 113 immatriculations ou de 9,6 %. Selon l’évolution des commandes, ce retard devrait être rattrapé dans le courant de l’année.

Malgré le repli chez les poids lourds, le marché des véhicules utilitaires dans son ensemble a également progressé de 2,3 % ou de 235 immatriculations par rapport au premier trimestre 2017.