eVOLUTION - pour un financement plus équitable des transports

CN Adrian Amstutz, Président central ASTAG

C'est un sujet fastidieux : contrairement au transport ferroviaire, où les usagers du rail ne contribuent qu'à hauteur de 46% de leurs coûts totaux, les automobilistes paient 86% de leurs propres coûts. Le transport de marchandises par route et le secteur des véhicules utilitaires, indispensables à l'approvisionnement des personnes et de l'économie en Suisse, couvrent même (au moins) 91% de leurs coûts pour les poids lourds et 92% pour les camions de livraison.

Néanmoins, les politiciens veulent toujours demander aux conducteurs et à l'industrie des véhicules utilitaires de payer plus cher. Les automobilistes et l'industrie du transport routier sont bloqués chaque jour par l'expansion négligée de l'infrastructure routière, en plus des embouteillages, en guise de "remerciement" pour les taxes gouvernementales élevées.

Il est venu le temps d’une eVOLUTION vers plus d'équité envers la grande majorité. La grande majorité des usagers de la route qui dépendent de leur voiture, de leur moto ou de leur autocar, et les entreprises de transport avec leurs chauffeurs, qui nous approvisionnent tous en nourriture et en marchandises chaque jour.

 

Informations sur l’auteur : Adrian Amstutz (65 ans) est Président central de l’Association Suisse des transports routier ASTAG. Le copropriétaire d'un bureau d'architecture et de gestion de la construction est membre du Parlement suisse (Conseil national/Conseil des Etats) pour l'UDC du canton de Berne depuis 2003.