Accident de la route : La vie après l'accident n'est plus la même

Caroline Beglinger, directrice de RoadCross Suisse

Depuis les années quatre-vingt, le transport routier de marchandises a plus que doublé en Suisse. En 2017, nous avons atteint un volume de transport de 17,2 milliards de tonnes-kilomètres. Le transport individuel motorisé de personnes connaît également une croissance régulière depuis des années, dépassant le cap des 100 milliards de kilomètres-voyageurs en 2017. La même année, 230 personnes sont mortes et 21’413 ont été blessées sur les routes suisses, dont 3’654 personnes gravement. La Suisse se trouve toutefois en bonne position en comparaison internationale, ayant considérablement réduit le nombre d'accidents et de décès au cours des 30 dernières années grâce à une meilleure législation et à un travail de prévention cohérent.

Compte tenu de l'importance du trafic de marchandises, les camions sont relativement peu souvent impliqués dans des accidents, et la tendance est à la baisse. Cela s'explique notamment par le fait que les camions récents sont de plus en plus souvent équipés de divers systèmes d'assistance qui avertissent le conducteur d'un danger et l’aident à réagir de façon adéquate. En outre, ces derniers sont très bien formés en Suisse et suivent régulièrement des formations continues. Malheureusement, les utilitaires de livraison pesant jusqu'à 3,5 tonnes font exception. Le nombre d'accidents a augmenté d'un quart au cours des huit dernières années. Ceci s'explique d’une part par le fait que le trafic des fourgons a augmenté à un rythme supérieur à la moyenne et que d’autre part aucune formation spéciale n'est nécessaire pour conduire des véhicules utilitaires légers.

Les conséquences d'une collision avec un camion ou un utilitaire léger sont souvent dramatiques. Ceci est lié aux forces physiques en jeu, directement associées au poids et à la vitesse. Plus le véhicule est grand et rapide, plus les conséquences d'une collision sont graves. Pour les victimes et leurs familles, un accident est une expérience dramatique et traumatisante. Malheureusement, il arrive que la vie après un accident ne soit plus la même qu'avant. Souvent il faut se réorienter. C'est là qu'intervient RoadCross Suisse. Les personnes lésées peuvent contacter gratuitement la ligne d'assistance de RoadCross Suisse. Nous les aidons pour les questions administratives, les problèmes d'assurance ou de détresse psychologique. RoadCross organise l'assistance adéquate en fonction de la situation spécifique et en coopération avec un réseau de spécialistes.

RoadCross Suisse n'est pas seulement actif après l'accident. Nous nous engageons également à éviter les accidents par un travail préventif. Nous travaillons principalement avec les jeunes adultes – le groupe de personnes qui sont le plus souvent impliquées dans des accidents de la circulation – pour développer des stratégies de prévention des accidents et fournir des informations sur les risques et les dangers. Un accident n'est pas seulement traumatisant pour la personne blessée, mais souvent aussi pour son auteur. C'est particulièrement vrai pour les conducteurs professionnels. D'avoir à répondre d'une blessure grave ou même de la mort d'une autre personne, est certainement le cauchemar de tout conducteur. Quiconque est tous les jours sur la route avec son camion sait à quel point la circulation peut être imprévisible. Même dans de telles situations, RoadCross Suisse soutient activement avec son savoir-faire et son réseau.

 

Information sur l’auteur : Caroline Beglinger est directrice de RoadCross Suisse depuis début mars 2019, et travaille dans le secteur des transports depuis plus de 30 ans. Diplômée en géographie et titulaire d'un diplôme d'études supérieures en développement durable, elle est une passionnée d'art contemporain.